Depuis les dernières années, les technologies sont devenues un incontournable des pratiques pédagogiques. Les formations à distance permettent de diffuser massivement les savoirs et des outils d’évaluation permettent de vérifier la rétention des connaissances des apprenants. Les outils technologiques utilisés dans le domaine de la formation excellent dans le transfert et l’évaluation des connaissances. L’engouement pour ces outils nous fait toutefois rapidement oublier qu’il y a plus que les connaissances dans un processus d’apprentissage.

Au-delà de l’acquisition de connaissances

En plus des connaissances la maitrise des procédures et des gestes techniques sont des éléments autant importants. Pour consolider et mettre en contexte leurs apprentissages, les apprenants doivent être en mesure d’agir et  mettre à profit leurs connaissances.

Les nouvelles technologies de réalité virtuelle permettant de s’immerger et agir sur dans monde immersif apportera certainement un changement majeur de l’utilisation des technologies en éducation. Imaginez quelques instants vous placer un casque sur la tête dans une salle de classe et vous retrouver en plein cœur d’une situation de crise que vous devez gérer en interagissant dans un monde virtuel. À ce moment, connaissances, habiletés, savoir-faire et savoir-être doivent être combinés afin de bien réagir à la situation.

Initiation à l'utilisation des extincteurs portatifs

Exemple d’une formation pratique en réalité virtuelle réalisée par Connexence où l’apprenant doit réagir à une situation d’incendie

Un environnement sécuritaire à coût restreint

Il est évident que la réalité virtuelle permettra aux professionnels de développer leurs compétences et d’améliorer leurs performances. Soulignons que l’immersion virtuelle est encore plus pertinente pour les simulations qui pourraient être potentiellement dangereuses lorsque performées (espaces clos, zones restreintes, dangers et situations critiques pour la santé et sécurité de l’apprenant, etc.). L’environnement virtuel permet d’offrir un espace sécuritaire pour l’entrainement, l’évaluation et l’échange, en plus de donner le droit à l’erreur. L’utilisation de la réalité virtuelle permet aussi une économie réelle sur les dépenses de formation en réduisant les frais liés à l’acquisition de matériel pour simuler des cas en plus de permettre la diffusion à distance des formations.

L’étape la plus importante : le débriefing

Une fois la simulation terminée, un retour sur la performance de l’apprenant facilite le transfert des apprentissages à la pratique. Le débriefing avec l’apprenant permet de mettre en lumière ses raisonnements et de mettre en perspective l’expérience vécue. La technologie de la réalité virtuelle permettant d’enregistrer sous format vidéo la performance d’un apprenant, les bons et mauvais coups peuvent donc être identifiés avec l’aide du formateur en plus de permettre de conserver des archives des performances passées. Ainsi grâce à un bon débriefing, l’apprenant sera mieux préparé à agir lorsqu’il se retrouvera dans un contexte similaire réel.

Le futur est aujourd’hui

La réalité virtuelle est certainement un outil de formation très promoteur pour le futur. Cette technologie est déjà assez mature pour permettre aujourd’hui en 2016 la conception de formations à bon prix. Les avancées et développements des prochaines années restent à surveiller de près avec le potentiel de la réalité mixte, les casques sans-fil et la collaboration en réseau.